close

Comment fonctionne une offre d’achat ?

Offres multiples : Instructions pour l’acheteur au Québec

Une guerre aux enchères avec un autre acheteur n’est pas une situation idéale, mais si les flammes du marché et les biens sont vendus à un prix équitable, cela est très probable. Si vous maîtrisez les préfixes et les évidements d’une situation avec plusieurs offres, vous commencez à gagner.

A lire aussi : Où acheter les actions ?

Premier arrivé, premier servi ?

La première chose que vous devez savoir est, peu importe qui a fait son offre en premier, cela n’a pas d’importance, c’est le vendeur qui a la commande. Un vendeur qui s’attend à recevoir une deuxième offre peut choisir d’attendre la nouvelle promesse d’achat avant de répondre à votre annonce. Il peut ensuite comparer les deux en même temps. Dans ce cas, si vous avez soumis votre promesse d’achat, moins que les termes et conditions.

Lire également : Est-ce que la Banque de France rachète les pièces en argent ?

Les délais revêtent donc une certaine importance. Un acheteur qui est intéressé par une propriété très exigeante, vous pouvez choisir de soumettre une offre avec un temps de réponse court. Cette offre ne lie que lui et il est tenu d’acheter la propriété au prix et dans les conditions qui y sont énoncées jusqu’à sa date d’expiration. Si le vendeur ne répond pas avant la date limite, l’acheteur peut se retirer de la transaction. Si la première offre est intéressante, les vendeurs peuvent l’accepter dans les délais, car ils ne veulent pas risquer d’avoir leur bec dans l’eau. D’autre part, si le prix offert est bas ou si l’offre contient des conditions qui ne lui conviennent pas, le vendeur n’a pas besoin de fournir une réponse avant la date d’échéance qui ne lie que l’acheteur. Toutefois, si le vendeur fait une contre-offre à la promesse d’achat, il est tenu de respecter les conditions et délais, et le vendeur n’a pas le droit de respecter les conditions et délais. Date d’échéance pour accepter d’autres offres sans condition. Par conséquent, si votre offre n’est pas exceptionnelle, le vendeur est susceptible d’attendre pour voir les détails de la deuxième offre. Rappelez-vous que les délais ne lient que la partie qui fait l’offre ou la contre-offre, et non sur la partie qui la reçoit !

Une fois votre offre soumise, restez en contact avec votre courtier ! Si vous deviez prendre une décision rapide, vous devriez être en mesure de signer les documents immédiatement.

Votre meilleure offre

Dans le cas où une deuxième offre est soumise au vendeur, le courtier du vendeur doit en informer l’acheteur qui a soumis la première offre par la loi. Dans le cas où le vendeur n’a pas encore soumis de contre-offre, le premier acheteur a la possibilité de modifier son offre initiale. L’acheteur qui a gagné la nouvelle promesse d’achat était conscient de l’existence du premier et il a écrit la sienne en conséquence ; c’est probablement sa meilleure offre et elle n’a rien de préliminaire (il ne va pas à la pêche !). Au Québec, il est interdit aux agents immobiliers de céder à un ou plusieurs acheteurs le prix et les modalités des différentes offres en concurrence, car cela pourrait donner un avantage indu à l’une des parties. Chaque offre doit rester confidentielle.

Si le vendeur a déjà soumis une contre-offre à la première promesse d’achat au moment de la présentation du deuxième acheteur, le premier acheteur est en contrôle. Il peut accepter la contre-offre telle qu’elle est, et l’opération lie les deux parties. Si le premier acheteur décide de faire sa propre contre-offre, il donne au vendeur la liberté d’accepter la deuxième offre.

Si le vendeur n’a pas répondu à l’une ou l’autre offre, n’hésitez pas à améliorer ! La plupart du temps, les vendeurs acceptent l’une des deux offres sans faire de contre-offre. Cela peut être votre seule chance, alors faites la meilleure offre possible, car il y a souvent un bon prix et des conditions idéales. Supprimez toutes les clauses inutiles pour rendre l’annonce aussi facile que possible. Offrez ensuite le prix le plus élevé que vous pouvez vous permettre, en d’autres termes, le montant le plus élevé que vous pouvez payer avant de faire cet achat.

Si vous aimez la propriété, faites une offre supérieure au prix de l’offre et vous pouvez y aller un montant bizarre, par exemple, 1 850$ de plus. Les gens ont tendance à offrir le prix de l’offre ou à choisir des montants supplémentaires en chiffres arrondis tels que 1 000$, 2 000$, 5 000$ ou 10 000$. Démarquez-vous en offrant $5,001 Ce petit investissement en dollars pourrait faire la différence…

Dans un contexte de plusieurs Offert que vous n’avez qu’une seule chance, alors continuez avec un coup de maître ! Je conseille toujours aux acheteurs de le faire, mais j’entends quand même qu’ils étaient prêts à payer le prix offert par le deuxième acheteur. Faites votre meilleure offre et évitez les remords si elle n’est pas stockée.

Un vendeur peut-il faire une mini-vente aux enchères ? La réponse est oui !

Le vendeur est en tête du jeu. S’il a une ou plusieurs autres offres entre ses mains et ne le satisfait pas pleinement, ou s’il pense pouvoir obtenir un prix encore plus élevé, il peut demander à chaque acheteur de soumettre sa meilleure offre de prix. Tous les acheteurs seront invités à soumettre une annonce modifiée dans un délai spécifié. La plupart du temps, la période choisie précédera celle de l’offre avec les délais les plus courts. De cette façon, le vendeur minimise les chances qu’un acheteur se retire, ce qui serait possible s’il pouvait donner à tout le monde un délinquant soumis. Au moment où tous les acheteurs qui souhaitent continuer ont soumis leurs demandes de modification, le vendeur choisira l’offre qu’il considère comme la meilleure.

Le vendeur peut-il accepter deux offres ? ouais !

Peu savent qu’un vendeur a le droit d’accepter deux offres en même temps. Voici pourquoi et comment. Si le Vendeur accepte l’offre de l’Acheteur 1, il peut accepter l’offre de l’Acheteur 2, à condition que l’Acheteur 1 ne remplit pas les conditions de son offre dans les délais impartis. Les vendeurs font cela pour se protéger. Si toutes les offres reçues contiennent des conditions, il faut comprendre que la maison ne sera pas vendue tant qu’elle n’est pas remplie. Alors pourquoi ne pas retenir l’offre du deuxième acheteur, « juste au cas où » ? Il arrive aussi qu’un vendeur accepte une offre et en obtient une meilleure le lendemain. Il va prendre cette deuxième offre si l’Acheteur 1 ne reçoit pas son financement ou ne respecte pas une ou plusieurs clauses de sa promesse d’achat. Les délais autorisés à l’Acheteur 2 pour se conformer à toutes les conditions sont plus courts que ceux de l’Acheteur 1, de sorte que la promesse d’achat de l’Acheteur 2 est conclue avant son concurrent. Dans ce cas, le Vendeur peut refuser et transmettre la propriété à l’Acheteur 2 si l’Acheteur 1 exige une prolongation de ses délais pour respecter les conditions de son offre.

P2.4 La présente contre-offre est sujette à la suppression d’une promesse d’achat initiale qui a déjà été acceptée par le VENDEUR. En cas d’annulation de la première promesse d’achat susmentionnée, le VENDEUR en informera l’ACHETEUR par écrit au plus tard _____________________________________. Tous les délais inclus dans la PROMESSE commenceront dès réception d’un avis écrit du VENDEUR. Dans le cas où le VENDEUR n’avertit pas l’ACHETEUR dans le notifiée ci-dessus et dans le délai susmentionné, la présente contre-proposition sera nulle et non avenue.

Rappelez-vous qu’une vente n’est pas « ferme » tant que toutes les conditions ne sont pas remplies. Le vendeur peut et doit continuer à commercialiser sa maison jusqu’à ce qu’il tienne une promesse ferme d’achat.

Enfin, faites votre meilleure offre avec le moins possible. Si vous avez le temps, faites inspecter la propriété avant de rédiger votre offre. Si le vendeur a dit après le week-end qu’il voulait répondre, essayez de remplir toutes les conditions avant dimanche soir et envoyez-leur une offre révisée le lundi matin ! Rappelez-vous que dans un contexte d’offres multiples, vous ne pouvez avoir qu’une seule chance… Alors, allez-y sur la meilleure offre possible !

Plusieurs offres profitent vraiment au vendeur. Cependant, si vous comprenez bien le processus, vous disposez de tous les actifs Main pour mettre la main sur la maison de vos rêves !

N.B. — Ce qui précède ne constitue pas un avis juridique. Les lecteurs sont avertis de ne pas prendre de décisions fondées sur ces informations. Il est plutôt recommandé de demander un avis juridique spécifique à votre situation.