C3 combien de chevaux fiscaux ?

Merveilles des années 2000, la C3 continue de séduire de milliers de conducteurs français. Si vous avez jeté votre dévolu sur ce modèle, il est évident que vous veuillez savoir tout sur lui. Surtout la puissance administrative à base de laquelle votre taxe d’immatriculation sera calculée. Voici donc un article qui va vous éclaircir.

Que savoir sur la Citroën C3 ?

Manufacturé par Citroën en avril 2002, la C3 est une citadine segment B. Sa mise en circulation a occasionné l’arrêt de la fabrication de la Citroën Saxo. À ce jour, ce véhicule est à sa troisième génération. Le modèle de cette dernière génération a été produit en juin 2016. Mais ce n’est qu’en janvier de l’année suivante que la commercialisation de ce modèle fut effective. Le véhicule est construit suivant un style de carrosserie à hayon. Il dispose de 5 portes, dont la malle arrière.

A lire en complément : La recrudescence des vols de voitures

Avec une option de climatisation disponible, l’engin intègre un moteur de type 4 Cylindre en ligne ayant une puissance réelle de 70 chevaux-vapeur à 4000 tr/min. Une force qui permet de voler à près de 163 kilomètre-heure. Son réservoir est de 47 litres, ce qui vous permet, lorsque vous faites le plein, de suivre votre parcours sans intermittence.

Le carburant utilisé pour ce véhicule est le Diésel. Le rapport Poids/Puissance de l’engin est de 15,3 kg par CV. À chaque kilomètre parcouru, l’appareil n’émet que 110 grammes de CO2, ce qui le classe bien loin de la Citroën C2 en termes de pollution.

A lire également : Comment acheter sa Peugeot ?

Déterminer le nombre de Chevaux fiscaux de la Citroën C3 : comment procéder ?

La détermination du nombre de chevaux fiscaux d’un véhicule se fait de deux manières. La première et la plus simple consiste à consulter la carte grise de l’engin, tandis que la seconde manière est bien plus difficile. Il s’agit de la détermination par calcul.

Puissance administrative d’une voiture : C’est quoi ?

C3 combien de chevaux fiscaux

Communément appelée cheval fiscal, la puissance administrative sert de base pour la détermination de la taxe d’immatriculation. Selon la région dans laquelle le véhicule est immatriculé, on calcule le prix de la carte grise en multipliant la valeur de la puissance administrative par le tarif applicable. Par exemple, en corse, ce tarif est de 27 €, alors la taxe d’immatriculation est le produit de ce tarif par le nombre de chevaux fiscaux de la Citroën C3.

Le cheval fiscal ne doit pas être confondu avec le cheval-vapeur (CV) ou le cheval DIN. Cette dernière à l’inverse de la puissance administrative est une unité mécanique. Elle exprime la puissance nette du moteur de la Citroën.

Où se trouve le nombre de chevaux fiscaux sur la carte grise ?

Comme évoqué ci-dessus, la puissance administrative d’un véhicule est indiquée sur son certificat d’immatriculation. Pour la trouver, il suffit de consulter la case P6. La puissance administrative du Citroën C3 est de 4 chevaux.

Par ailleurs, faut-il préciser que la carte grise est un document d’une importance capitale pour votre véhicule. Elle permet en réalité d’établir l’identité de votre véhicule. Et qui plus est, sans ce certificat, vous ne pourriez mettre votre engin en circulation. C’est une pièce obligatoire pour tout engin disposant d’un moteur. Ainsi, dès lors que vous achetez votre C3, lancez votre demande. La demande se fait en préfecture, dans les 30 jours suivant l’acquisition du véhicule.

Quelle formule pour le calcul du cheval fiscal ?

Pour calculer le nombre de chevaux fiscaux, voici la formule à appliquer :

PA = 1,80 x (PM KW/100)² + 3,87 x (PM kW/100) + 1,34.

PM est l’abréviation de Puissance du Moteur. Il faut convertir cette puissance en Kilowatt pour calculer la puissance administrative d’un véhicule. 1 CV est le quotient de 1 par 1,36 kW, donc 0,74 Kilowatt. Connaitre cette information est important lorsqu’on souhaite établir une carte grise.

Catégories de l'article :
Automobile