Tout savoir sur les règles de priorité à droite

La chaussée est un espace qui obéit à certaines règles auxquelles tout automobiliste doit se conformer. Le non-respect de l’une de celles-ci peut aboutir à des pénalités pouvant aller jusqu’à la suspension du permis de conduire.

La priorité à droite apparaît comme une des règles essentielles du Code de la route. Son but étant de définir un ordre de passage réglementaire, même en absence de panneaux de signalisation. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur les règles de priorité à droite !

A lire également : La Citroën C5 Aircross, une bouffée d’air frais pour 2019

Priorité à droite : de quoi s’agit-il en réalité ?

Le prix du permis de conduire représente un investissement financier important. Pour ne pas en perdre le profit, il est important de bien réviser le Code de la route avant de passer l’examen. Durant l’épreuve de la conduite, l’examinateur va tester votre assimilation des règles à suivre sur la chaussée.

La priorité à droite est l’une des plus importantes. Son rôle est d’organiser la circulation sur les routes. Elle permet essentiellement de définir l’ordre dans lequel les véhicules doivent passer à une intersection.

A lire en complément : C3 combien de chevaux fiscaux ?

La priorité à droite est la principale règle à suivre à une intersection lorsqu’aucun panneau de priorité ou marquage n’est présent. Elle s’applique également aux intersections lorsqu’aucun feu tricolore ne fonctionne. Elle stipule que lorsqu’un véhicule souhaite continuer tout droit, il doit laisser le passage aux usagers en provenance de sa droite.

Les conducteurs désirant tourner à gauche doivent également donner la priorité aux véhicules venant de droite et souhaitant continuer tout droit. Les dépassements au niveau d’une intersection ne sont pas non plus permis, sauf lorsqu’il s’agit d’un deux-roues.

Comment faire pour reconnaître une priorité à droite ?

Il ne suffit pas de connaître la règle de priorité à droite. Durant les heures de conduite, tout usager de la route devrait être en mesure de la reconnaître quand elle se présente. Pour ce faire, il faut s’aider des panneaux de signalisation et des marquages au sol. Toutefois, les situations peuvent changer et les automobilistes doivent se concentrer et avoir le réflexe sur la route. Voici comment reconnaître une priorité à droite en fonction de la situation.

Suivre la signalisation sur votre voie de circulation

Repérer une priorité à droite consiste à suivre les éléments indiquant la règle sur votre voie de circulation. Le premier est le panneau de priorité à droite ponctuelle. Il s’agit d’une pancarte rectangulaire avec une croix noire au milieu. Contrairement à celui-ci, le panneau de route prioritaire vous donne le feu vert pour circuler.

Il s‘agit d’une pancarte carrée dont l’intérieur est colorié en jaune. À sa vue, vous pouvez continuer votre chemin jusqu’à rencontrer une signalisation qui notifie la priorité à droite.

La signalisation sur la route située à votre droite

Il peut arriver de ne pas rencontrer de signalisation sur sa route de circulation. Dans ce cas, il faut faire attention à la route arrivant à votre droite. Il faut dans un premier temps remarquer les balises d’intersection qui indiquent l’approche d’une intersection. Vous pouvez aussi faire attention à la présence d’un panneau « Stop » ou « Cédez le passage » sur la route à droite.

Ces derniers indiquent la priorité aux usagers qui circulent sur cette chaussée. Vous pouvez enfin vous aider des marquages au sol. Elles se présentent sous forme de lignes en pointillés peints en travers de la route à votre droite.

L’attitude à avoir en absence de signalisation

Il est également possible de se retrouver face à une situation où aucune signalisation n’est présente. Dans ces circonstances, vous devez toujours respecter la règle de la priorité à droite. Celle-ci s’applique automatiquement en absence de signalisation.

Les sanctions en cas de refus de priorité à droite

Le refus de priorité à droite est considéré comme une infraction à la loi. En effet, il est susceptible de générer des accidents graves sur la route. Aussi, il est sévèrement puni. Les contrevenants dans ce cas sont passibles d’une contravention de 4e classe.

Celle-ci équivaut à une amende forfaitaire de 135 euros qui est minorée à 90 euros et majorée à 375 euros. L’infraction est aussi sanctionnée d’un retrait de quatre points sur le permis. À tout ceci est également ajoutée une suspension du permis pouvant aller jusqu’à 3 ans au maximum.

Avoir le réflexe de respecter la priorité à droite à une intersection est une règle incontournable pour l’automobiliste. S’y conformer préserve le conducteur des accidents et des pénalités.

Catégories de l'article :
Automobile