close

Les dangers des appareils utilisant une lumière LED

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un rapport qui confirme la toxicité des lumières LED. Ces lumières peuvent en effet infliger des dommages au niveau de la vue, et du rythme biologique du sommeil. Cette exposition à ces lumières est plus à craindre chez les enfants.

Des troubles pouvant être causés par l’utilisation des appareils à lumière bleue

Selon le rapport publié par l’Anses, l’utilisation des appareils à lumière bleue ou lumière LED peut occasionner des risques sur la rétine. Ce qui peut conduire à une baisse de l’acuité visuelle totale, définitive ou partielle. Des troubles d’un tout autre type peuvent être causés par l’utilisation de ces appareils le soir ou la nuit.

A lire aussi : Le cuivre, outil essentiel de la viticulture

Il s’agit de troubles qui sont appelés « troubles biologiques du sommeil », et qui sont plus fréquents chez les enfants. Cela s’explique par le fait que les yeux des enfants n’ont pas la capacité de bien filtrer la lumière bleue. Ce qui en fait ceux qui risquent le plus avec leur exposition à la lumière LED.

L’Anses a financé trois études qui montrent l’origine du danger des lampes LED. Ces études précisent que c’est une modulation temporelle de la lumière qui est à l’origine des effets de variation de l’intensité de la lumière plus ou moins rapides. Ce sont ces variations qui peuvent causer progressivement de troubles de la vue.

A voir aussi : La chirurgie esthétique est en vogue chez les Ados

Des solutions pour se protéger de la lumière bleue

Ces troubles causés par la lumière bleue présente sur les smartphones et les tablettes peuvent être évités. Pour l’éclairage domestique d’une maison, vous devez privilégier les lampes led, et diminuer l’exposition des enfants et adolescents à des appareils produisant la lumière bleue comme les tablettes, les ordinateurs ou les smartphones.

Des personnes peuvent avoir l’habitude de porter des lunettes lors de leur exposition à ce type de lumière. Le rapport publié par l’Anses a tenu à préciser que l’efficacité de la protection de l’œil par ces lunettes est très variable. Le fait pour les jeunes de porter leurs lunettes le soir rien que pour manipuler leur téléphone portable, n’est pas suffisant à les protéger contre l’exposition à la lumière bleue.

Comme solutions, l’Anses propose un contrôle de l’usage des systèmes LED qui sont présents dans tous les appareils utilisés régulièrement dans les maisons, mais aussi dans les lieux de travail.
Les appareils qui utilisent lors de leur fonctionnement une lumière LED, peuvent donc avoir des conséquences néfastes au niveau de la vue et du rythme biologique du sommeil.