L’essentiel sur la complementaire sante

Le système de protection sociale français a encore de beaux restes, mais, année après année, son budget ne cesse de faire office de variable d’ajustement par les pouvoirs publics pour équilibrer les comptes. Conséquence : les soins sont de moins en moins bien remboursés par le régime général de l’assurance maladie, au premier plan desquels les soins dentaires, d’optique et les médecines douces, sans oublier les dépassements d’honoraires qui peuvent vite grimper. Par conséquent, souscrire une mutuelle santé devient incontournable si on veut pouvoir se soigner sereinement sans devoir se serrer la ceinture pour pouvoir honorer les dépenses qui s’y rapportent.

Or, arriver à s’y retrouver parmi les multiples offres existantes sur le marché n’est pas évident, c’est pourquoi nous avons de consacrer un gros plan sur les infos essentielles à connaitre pour bien choisir sa mutuelle santé.

A voir aussi : Ecandidat Université bordeaux : déposer un dossier de candidature

Quelles économies en moyenne avec une complémentaire santé ?

La complémentaire santé vient compléter les remboursements de la Sécurité sociale pour les dépenses de santé. Elle permet ainsi de réduire le reste à charge de l’assuré. En d’autres termes, le restant des frais qui ne sont pas prises en charge par le régime obligatoire de la CPAM.

Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publiée en 2020, le taux de couverture moyen par les complémentaires santé était de 74 % en 2018, contre 13 % par la Sécurité sociale et 13 % par les ménages. Cela signifie que pour 100 euros de dépenses de santé, les complémentaires santé remboursaient en moyenne 74 euros, la Sécurité sociale 13 euros et les ménages 13 euros.

A découvrir également : Les Grandes Gueules : le podcast qui débat des sujets d'actualité

Ce taux de couverture varie cependant largement en fonction du type de soin réalisé, comme nous l’avons abordé en introduction. Ainsi, pour les soins dentaires, les complémentaires santé remboursaient en moyenne 41 % des dépenses en 2018, contre 33 % par la Sécurité sociale et 26 % par les ménages. Pour l’optique, les complémentaires santé remboursaient en moyenne 78 % des dépenses, contre 5 % par la Sécurité sociale et 17 % par les ménages. Ainsi, on peut estimer que les complémentaires santé permettent aux assurés d’économiser en moyenne 61 euros sur 100 euros de dépenses de santé, soit une économie de mille sept cent quarante euros par an et par personne. Bien sûr, ce chiffre est à nuancer selon le profil et les besoins de chacun, et sera aussi fonction du niveau de garanties et le coût du contrat signé avec la mutuelle.

Utiliser un comparateur : une bonne solution pour s’y retrouver plus facilement

Heureusement, il existe des outils en ligne qui peuvent vous faciliter la tâche, comme les comparateurs de mutuelles. Ils permettent en effet d’obtenir des devis personnalisés et gratuits de plusieurs mutuelles en quelques clics. Il suffit juste de renseigner quelques informations sur votre profil (âge, situation familiale, profession, etc.), vos besoins en santé (soins courants, hospitalisation, optique, dentaire, etc.) et votre budget. Le comparateur vous proposera ensuite une sélection de contrats adaptés à votre situation, en indiquant les niveaux de garanties, les taux de remboursement, les plafonds annuels, les cotisations mensuelles ainsi que les services inclus.

Catégories de l'article :
Actu