close

La chirurgie esthétique est en vogue chez les Ados

Depuis quelques années, se refaire le nez, les seins, les fesses et d’autres parties du corps est devenu une véritable tendance. En effet, la chirurgie esthétique est en train de conquérir de plus en plus de jeunes, surtout chez les ados qui y voient un très bon moyen d’impressionner leur entourage. Ce phénomène a commencé aux États-Unis avec des ados plutôt aisés qui dépensent plusieurs milliers de dollars pour se refaire certaines parties du corps. Voici ce qu’il faut savoir sur la chirurgie esthétique chez les ados.

Une tendance qui vient des États-Unis

Il faut savoir que la plupart des tendances en matière esthétique nous viennent souvent de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, selon le Parisien, la chirurgie esthétique est de plus en plus adoptée par les ados à la recherche du « corps parfait ». Les filles sont particulièrement sensibles à cette tendance et ont souvent recours à cette pratique. Dès lors, le Conseil National de l’Ordre a décidé d’alerter l’opinion face à l’augmentation des implants mammaires et des implants. Certains praticiens, comme le Dr Roger Darmani, ont d’ailleurs affirmé qu’ils avaient au moins un cas par semaine au sein de leurs cabinets. Cependant, il faudrait insister sur la différence fondamentale entre la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. La première survient souvent après les accidents.

A lire aussi : La Citroën C5 Aircross, une bouffée d’air frais pour 2019

Dans le cas d’une chirurgie esthétique, certains praticiens mettent en garde contre le « syndrome de la bimbo » qui consiste à changer un aspect de son corps pour le paraitre. Le fait de demander de nouvelles opérations et ceci est le début de la course sans fin vers une image frôlant la perfection.

Le botox, une nouvelle tendance chez les ados

Au début du mois d’aout 2018, le New York Times avait alerté sur cette nouvelle tendance chez les adolescents américains. En effet, ils ont souvent recours au botox pour cacher les imperfections de leurs corps. La chanteuse philippine Charice Pempengo, âgée de 18 ans, revendique publiquement le recours au botox, jusque-là réservée aux adultes. C’est une toxine qui entraine une crispation des paupières et une contraction des muscles du cou et une transpiration excessive. Le New York Times affirme aussi que les jeunes seraient beaucoup plus intéressés par le fait de corriger certaines imperfections plutôt que par des appréhensions médicales. Selon l’association des praticiens du domaine, plus de 12.000 injections ont été faites sur des Américains entre 13 et 19 ans.

A voir aussi : Les différents types de pierres pour la construction