Les incroyables bienfaits de l’huile d’olive

Aussi appelée huile miraculeuse, l’huile d’olive est utilisée dans plusieurs domaines. Si elle est surtout présente dans nos cuisines, il faut savoir que ses bienfaits ne se limitent pas aux assaisonnements et aux fritures.

A lire en complément : Comment soigner la sinusite naturellement ?

L’huile d’olive et la longévité

L’olive et ses propriétés impressionnantes ont longtemps été un secret jalousement des Méditerranéens. Ce n’est qu’après 1958 que le grand public a eu vent de ses bienfaits.

Les études indiquent que l’huile d’olive contribue à la prévention de plusieurs maladies : AVC, problèmes cardiaques, démence, cancer du sein, maladies des voies respiratoires et du tube digestif supérieur. Les experts démontrent même qu’elle favorise la réduction des risques d’ostéoporose et de diabète.

A lire aussi : Goût salé en bouche : Causes, traitement et plus encore

L’huile d’olive est un bon gras

Un régime riche en gras saturé (viandes grasse et beurre) favorise la production de mauvais cholestérol et expose le sujet à des risques de maladies cardiaques. Inversement, un régime sain, composé de fruits et légumes et à base d’huile d’olive, protège les artères et le cœur.

D’ailleurs, cette huile assure une alimentation saine. En effet, selon les recherches, le régime méditerranéen serait l’un des meilleurs pour la santé.

L’huile d’olive améliore le mécanisme d’action

L’huile d’olive est riche en polyphénols et en acide oléique, qui est un gras mono-insaturé. Cette combinaison unique est efficace pour réduire l’inflammation tout en entretenant la souplesse des parois artérielles. Ainsi, la pression sanguine est gardée à son devis normal. Ces composants permettent également de diminuer le cholestérol, d’activer les gènes qui protègent des maladies cardiaques et de l’état prédiabétique. Enfin, ils protègent également les cellules.

Les résultats récents des études sur les bienfaits de l’huile d’olive

Une étude de l’Institut catalan d’oncologie de Barcelone est la plus récente sur l’huile d’olive. Pour sa réalisation, les études ont suivi 40 622 personnes sur une durée de plus de 13 ans. A cette issue, il est démontré que les personnes qui consommaient 2 cuillères à table d’huile d’olive par jour, diminuent de 44% leur risque de mourir d’une maladie cardiaque. Pour une cuillerée quotidienne, le risque est réduit de 28%.

Une autre étude dans ce sens a été menée par l’Institut de recherche pharmacologique Mario Negri de Milan. Celle-ci concerne les effets de l’huile d’olive sur le cancer. Il a été conclu que la consommation régulière d’huile d’olive pourrait réduire les risques de cancer du sein de 38%. Ce geste protège également du cancer colorectal et des cancers de l’appareil respiratoire et du système digestif supérieur.

Un régime sain à base d’huile d’olive a également des effets positifs sur la santé mentale. Selon une étude de 2011, menée par l’Université de Californie à Davis, les personnes qui suivent un régime méditerranéen (soit riche en huile d’olive) présentent moins de risque de lésions provenant d’AVC silencieux. Ce risque baisse même jusqu’à 36%. Par conséquent, le risque de démence diminue également. Cette étude a été menée sur 770 personnes de plus de 65 ans.

Enfin, une étude de 2009 menée sur 215 personnes atteintes de diabète de type 2 démontre une action positive de l’huile d’olive sur cette maladie. Les chercheurs de l’Université de Naples II ont découvert que 56% des sujets ayant suivi une alimentation à base d’huile d’olive pouvaient contrôler leur diabète sans médicaments. Cela s’explique par le fait que l’huile d’olive contribue à mieux synthétiser le glucose sanguin.

Catégories de l'article :
Santé