Comment changer de mutuelle suite à une évolution de ses besoins de santé ?

Au fil du temps, vos besoins de santé évoluent. C’est bien là que vous vous rendez compte que votre mutuelle ne vous convient plus. Sachez que vous n’êtes pas obligé de le garder : vous avez le droit de le changer, mais il y a tout de même certaines conditions à respecter. Changement de mutuelle santé, voici tout ce que vous devez savoir sur ce sujet.

Changer de mutuelle santé, pourquoi ?

D’une personne à une autre, les raisons pouvant pousser à négocier les prestations de la complémentaire santé ou à changer de complémentaire santé ne sont pas les mêmes. Il peut être motivé par des raisons de santé comme un risque important pour une maladie existante ou la découverte d’une maladie en particulier. Cette décision peut également résulter du vieillissement, tout simplement parce que les besoins d’un jeune sont bien différents de ceux d’une personne âgée.

Lire également : Comment soigner la sinusite naturellement ?

Dans tous les cas, vous devez envisager ce changement de mutuelle si vous constatez que les prestations de votre mutuelle ne conviennent plus à votre situation, à votre quotidien et à vos besoins. Vous pourrez ainsi profiter d’une meilleure couverture et réduire le reste à charge sur les dépenses de santé.

Trouver une nouvelle mutuelle avant la résiliation de la mutuelle actuelle

Si vous n’avez pas de mutuelle santé, vous devez savoir que la Sécurité sociale ne garantit pas le remboursement intégral de vos frais de santé. Il serait alors judicieux avant la résiliation du contrat de mutuelle actuelle de trouver une nouvelle mutuelle. Vous devez faire en sorte que le début du nouveau contrat coïncide avec la fin de l’ancien contrat. Il ne serait pas si problématique d’avoir deux mutuelles sur quelques jours pour être sûr d’avoir une couverture.

A lire aussi : Voici pourquoi vous brûlez votre résistance de e-cigarette !

Pour trouver une nouvelle mutuelle, penchez-vous sur les différentes offres du marché. Vous pouvez passer par un outil de comparaison en ligne pour faciliter les recherches. Il est également possible de contacter un nouvel assureur et de faire une demande de devis de complémentaire santé.

Attention ! Lorsque vous avez trouvé la mutuelle santé qui vous convient, il est fortement recommandé de vous renseigner sur l’existence du délai de carence. Le délai de carence est le délai d’attente avant la mise en œuvre effective du contrat : oui, vous payez bien les cotisations, mais vous n’êtes pas encore couvert. Sa durée va d’un à trois mois.

Le changement de mutuelle, en fonction des situations

Vous pouvez changer de mutuelle avant le premier anniversaire de la date d’échéance du contrat actuel en cas de changement de situation personnelle ou professionnelle. Dans ce cas, vous avez trois mois pour faire part à votre assureur de ce changement de situation. La résiliation pourra être déclenchée dans les 30 jours qui suivent la réception du courrier.

En cas d’une augmentation injustifiée de vos cotisations, vous pouvez aussi procéder à la résiliation du contrat en cours d’année, avant la date d’échéance du contrat. Pressez à envoyer la lettre de résiliation dans les 15 jours suivant l’augmentation tarifaire. La résiliation pourra se faire entre un et deux mois après la réception du courrier.

Vous pouvez également attendre l’échéance du contrat pour faire la résiliation. D’ailleurs, votre assureur rappellera cette date et la possibilité de résiliation par un avis d’échéance. Vous devez alors réagir le plus rapidement possible pour que le contrat ne soit pas reconduit automatiquement. Après un an de souscription, la loi du 14 janvier 2019 vous permet de résilier votre mutuelle santé à tout moment, et ce, sans condition et sans frais.

Le changement de mutuelle santé, la procédure à suivre

Pour changer de mutuelle santé, il faut résilier votre mutuelle actuelle. Pour ce faire, vous pouvez envoyer une simple lettre ou un email, mais gardez bien une trace de cette requête de résiliation. Pensez à demander à votre assureur une attestation de radiation pour justifier au nouvel assureur que vous n’avez pas été résilié pour défaut de paiement. La dernière étape de ce changement est de choisir une mutelle adaptée et de faire la souscription.

Catégories de l'article :
Santé