Que faire en cas de sinistre ?

On n’est jamais préparé à un sinistre ou à un éventuel accident. Malheureusement, il faut l’être. Surtout si vous voulez être bien indemnisé par votre assureur. En cas d’accident ou de sinistre, vous devez vite réagir et respecter un protocole donné pour vous protéger et ainsi vous assurer de bénéficier de la meilleure indemnisation possible. Cet article vous montre la marche à suivre en cas de sinistre.

Les Premières heures

Dès les premiers instants à la suite du sinistre ne vous précitez pas.

A voir aussi : Comment nettoyer un tapis de salon ?

Prévenir son assureur et limiter les dommages

A l’instant où vous constatez le sinistre, rejoignez votre assureur et décrivez-lui les circonstances du sinistre, du mieux de vos capacités.

Ensuite, prenez des dispositions pour limiter les dommages et ne faites aucune réparation permanente de l’approbation de votre assureur. Si possible, documentez l’état du sinistre.

A lire aussi : Le faux plafond : une solution très pratique

En cas de dégât d’eau, asséchez-le, le plus rapidement possible, pour éviter la moisissure. Au cas où vous jetteriez des objets trempés, assurez-vous de faire une photo et une description, à des fins de réclamation. Mais en cas d’incendie n’entrez surtout pas avant d’avoir obtenu l’autorisation des autorités compétentes.

Toutefois, n’hésitez surtout pas à démarrer des travaux d’urgence, pour éviter l’aggravation des dommages.

Rencontrer l’expert en sinistre responsable de son dossier

L’expert en sinistre est désigné par votre assureur pour régler votre réclamation. Il est chargé de vous guider dans les démarches de réclamation. Mais aussi pour enquêter sur la cause du sinistre. Il estime les dommages et négocie avec vous le règlement.

L’expert en sinistre se charge aussi de vous expliquer les protections prévues dans le contrat d’assurance et les démarches à suivre pour les frais de subsistance supplémentaires alloués. Surtout, conservez tous reçus les dépenses encourues à la suite du sinistre. Elles pourraient être remboursées.

Le déroulement du règlement de sinistre

L’expert en sinistre est là pour authentifier les dégâts et estimer le montant des dommages.

Identification de la cause du sinistre et estimation des dommages

Il revient à l’expert en sinistre de constater les dommages, de valider votre déclaration initiale et de consulter des spécialistes. Grâce aux documents et informations que vous lui aurez fournis, il déterminera la cause du sinistre. De là, il peut confirmer si votre réclamation est recevable ou non en vertu du contrat d’assurance.

De plus, il doit estimer le montant des dommages et décider du montant de l’indemnité à recevoir. Cependant, c’est à vous de bien documenter et justifier votre réclamation. Pour chaque bien, indiquez ceux qui sont récupérables et ceux qui semblent irrécupérables. Mais c’est l’expert en sinistre qui a l’autorité de déclarer un bien perte totale.

Sachez que l’assureur pourrait toutefois refuser de vous dédommager si vous réclamez des biens de trop ou les surévaluez.

Négociation du règlement

Lorsque l’expert en sinistre fini l’inventaire des biens endommagés, là il est en mesure de calculer l’offre de règlement en vertu des protections, des limites et des exclusions prévues au contrat.

Lorsque vous disposez d’une protection Valeur à neuf, vos biens seront réparés ou remplacés par un article neuf de même nature et qualité, même si le remplacement coûte plus cher que ce qui était payé à l’origine. Toutefois, si vous ne désirez pas réparer ou remplacer certains articles, l’assureur vous remboursera selon la valeur des biens endommagés le jour du sinistre, ou en tenant compte de leur dépréciation.

Lisez bien l’offre de règlement avant de procéder aux réparations, nettoyage ou au remplacement de vos biens, et validez si elle vous convient.

Paiement de l’indemnité et la franchise

Selon l’ampleur des dommages subis, les paiements sont effectués tout au long du processus de règlement. Ce au fur et à mesure que les fournisseurs présentent leurs factures.

Indiquez à votre assureur votre satisfaction ou non à l’égard des travaux effectués avant qu’il ne les fournisse de services. Lorsque les dommages n’excèdent pas la limite d’assurance, le montant de la franchise sera déduit de l’indemnisation ou l’assureur vous demande de régler directement le fournisseur.

Réclamer le montant de la franchise auprès d’un tiers responsable

Si une personne est responsable des dommages subis, vous pouvez lui réclamer le remboursement du montant de la franchise et des dommages non remboursés par l’assureur.

Respectez surtout, les délais de prescription pour entamer des recours. Demandez plus d’informations à l’expert en sinistre et consultez également un avocat, si possible.

Catégories de l'article :
Maison