Quels points techniques vérifier avant d’acheter une maison ?

Avoir son propre chez-soi représente un investissement qu’il faudra faire tôt ou tard dans sa vie. Pour y arriver, le choix peut être fait entre construire sa maison ou acheter une maison déjà construite. Dans la seconde option, le choix de la maison doit être fait de façon méticuleuse pour ne pas subir des coûts de remise en état plus tard. Voici quelques points techniques à vérifier avant d’acheter une maison.

Le diagnostic

A voir aussi : Quels sont les plats qui réchauffent en hiver ?

Chaque transaction immobilière doit se faire suite à une réalisation de diagnostic technique sur l’état du bien immobilier au vu de la loi. Le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) comprend :

  • Le risque d’exposition au plomb ;
  • L’état amiante et parasitaire ;
  • Un état d’installation intérieure de gaz et électricité ;
  • L’état d’installation d’assainissement non collectif ;
  • L’état des risques naturels et technologiques ;
  • Les performances énergétiques qui vous renseignent sur un descriptif des équipements du bâtiment (air, chauffage, eau…) ainsi que la quantité annuelle d’énergie consommée ; une évaluation de la quantité d’émission de gaz à effet de serre, une évaluation de la quantité d’énergie renouvelable utilisée et enfin, le classement du bâtiment suivant le principe de l’étiquette énergie et de l’étiquette climat.

Au-delà de ce diagnostic, vous devez ouvrir votre œil sur plusieurs points importants.

A lire en complément : Comment réussir son investissement locatif ?

La toiture

La charpente de bois doit être saine et non humide. Si en toquant, elle est légère, sachez qu’elle n’est pas mangée par des termites ou n’est pas un abri pour les chauves-souris. Si vous y voyez des traces de coulures, c’est qu’il y a certainement des fuites dans le passé.

L’isolation thermique et phonique

L’isolation thermique est plus difficile à évaluer. Il est préférable de demander les factures énergétiques hivernales au propriétaire. Vous pouvez fermer toutes les fenêtres et mesurer la transmission des bruits extérieurs pour évaluer l’état de l’isolation phonique.

Le gros œuvre et le second œuvre

Contrôlez l’état de la maçonnerie et vérifiez s’il n’y a pas de fissures dans les murs. Même si les fissures ne traduisent pas toujours un défaut de fondation important, il serait quand même bénéfique de le savoir.

Observez bien le revêtement extérieur pour déceler des problèmes d’humidité. Par exemple, des tâches visibles aux plafonds ou des papiers peints qui se décollent relèvent des problèmes d’humidité. Contrôlez l’état des menuiseries extérieures en vérifiant le bois et l’épaisseur du verre. Si les menuiseries extérieures ne sont pas en bon état, vous aurez des problèmes d’infiltration d’air plus tard. Vérifiez aussi l’état de la ventilation.

L’urbanisme

Il faudra consulter le Plan local d’urbanisme (PLU) pour avoir des informations sur les servitudes, les droits de passage éventuels. Aussi, renseignez-vous à la mairie sur de probables projets en cours dans la zone urbaine de votre potentielle demeure.

Il est important de bien vérifier ces points techniques avant d’acheter une maison.