Construire une tiny house ossature bois : les points à prendre en compte

Construire une tiny house ossature bois : les points à prendre en compte

Pour ceux qui ont fait l’option d’une tiny house ossature bois, plusieurs possibilités s’offrent pour l’acquérir. Ils peuvent choisir entre une construction clé en main, suivre eux-mêmes la construction ou encore le faire soi-même. Dans l’un ou l’autre des cas, il y a des points forts à observer pour avoir une tiny house ossature bois de qualité.

Les points essentiels de la construction d’une tiny house ossature bois

Pour réussir la construction d’une tiny house en Haute-Savoie, il faut prendre en compte plusieurs paramètres de l’avant-projet à la réalisation. Il est très important d’établir l’avant-projet, car il va définir tous les besoins. Seront donc précisés dans ce document, le plan architectural de la tiny house, les matériaux à utiliser, la couverture de la toiture. Il en est de même pour l’électrification, la plomberie et l’isolation.

A voir aussi : Le credit a la consommation : un outil a utiliser avec precaution

Pour une tiny house ossature bois, les murs sont en bois. Il faut considérer plusieurs aspects pour assurer une bonne solidité à la maison. Il y a le type de bois à choisir, la section, les techniques d’assemblage, etc. Quant à la toiture, elle doit être en matériaux légers, mais robustes afin d’être utilisée pendant des années. L’électricité, la plomberie et l’isolation respectent les mêmes normes que celle d’une habitation traditionnelle.

En ce qui concerne la menuiserie, les portes et fenêtres en bois peuvent être utilisées. Cela n’exclut pas l’utilisation de celles qui sont faites en d’autres matériaux comme l’aluminium ou le PVC. La construction d’une tiny house prend également en compte la remorque. Celle-ci doit être solide afin de supporter le poids de la maison en miniature lors des déplacements.

A lire aussi : Où acheter les actions ?

Catégories de l'article :
Finance